Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Externalisation
Damartex opte
pour une
combinaison
ERP +
logistique

Le groupe Damartex a choisi il y a quelques mois
une solution inédite, intégrant à la fois la prestation logistique et le système d'information (ERP), pour externaliser la préparation de commandes BtoB destinée au circuit « wholesale » de ses marques Damart Sport et Damart Pro, qui auparavant était réalisée dans l'entrepôt Damart de Hem. L'attelage gagnant est composé du prestataire logistique C-Log (groupe Beaumanoir), pour la réception des produits, l'entreposage, la préparation de commande, l'expédition et la livraison dans plusieurs centaines de points de vente en France et à l'international depuis son entrepôt de Cambrai, et de l'éditeur informatique Fastmag, qui propose un ERP en mode Saas. « L'appel d'offres de Damartex en mars dernier portait sur une réponse globale logistique + SI, et il nous a semblé logique de répondre avec Fastmag avec qui nous avions déjà commencé à travailler pour un autre client. L'intérêt d'un tel partenariat, c'est que les développements informatiques sont déjà réalisés entre l'ERP et la logistique, ce qui réduit d'autant les coûts et les délais » nous a confié Bertrand Chabrier, Directeur du Développement de C-Log. Résultat, le déploiement a été réalisé en seulement trois mois. C'est C-Log qui a assuré la coordination des projets informatique et logistique, avec un seul retroplanning global. Depuis septembre, les produits Damart Sport sont déjà préparés pour le circuit wholesale (Intersport, Sport 2000, etc.) sur le site C-Log de Cambrai (12.500 m2), qui gère également la logistique de Morgan et de la marque chinoise Mo&Co. L'activité de préparation de commandes wholesale de Damart Pro démarrera à Cambrai dans quelques mois. Le partenariat entre C-Log et Fastmag devrait prochainement réitérer cette formule combinée avec une marque textile bretonne cette fois. Par ailleurs, le duo pourrait dès l'année prochaine se transformer en trio : des discussions sont en cours pour intégrer à l'offre un spécialiste en conception de site web et data marketing. JLR
Photo ci-contre : Bertrand Chabrier,
Directeur du développement de C-Log

 
   
  Préparation E-Commerce C-Log ©C-Log  
 
 
 
Puériculture
Orchestra
inaugure
sa nouvelle
plate-forme
logistique
La société de puériculture Orchestra et le prestataire Log'S vont inaugurer mardi prochain 6 décembre leur nouveau site, à Arras (62). La construction de la première tranche de plus de 50.000 m², extensible à 120.000 m², a démarré au cours de l'été 2015 et est rentrée en phase opérationnelle dès le mois d'août. En complément de son site historique de Montpellier- Saint Aunès, ce nouvel outil va accompagner la marque dans son développement. Orchestra vend plus de 80 millions de pièces par an. Le bâtiment a été développé et construit par le promoteur PRD sous le pilotage de Log'S. Il possède 56 portes à quais, plus de 73.000 emplacements palettes et 6.000 emplacements casiers. Au-delà de l'aspect écologique des bâtiments, le 3PL a opté pour un système combinant les nouveaux types de chargeurs, aux dernières batteries pour chariot « waterless »permettant ainsi un gain de 30% sur la consommation d'énergie par rapport à une installation standard.
Cette technologie est complétée par la mise en place d'un système de gestion FIFO pour optimiser le parc de batteries des 90 engins présents. L'innovation est aussi présente avec une installation de rack palettes à accumulation avec un système de gestion automatisée de type « pallet shuttle ». Le site arrageois abritera la puériculture et le textile ainsi que des commandes e-commerce. Il livrera le parc magasins monde sur les activités puériculture et textile. A date c'est déjà 75 embauches qui ont été opérées avec une prévision à plus de 100 au 1er semestre 2017. Un effectif qui pourra s'élever à 200 collaborateurs pendant les pics d'activité. JPG
 
 
SIMI
IDI Gazeley
relance une
stratégie de
développement



« Pour 2016-2017, notre priorité stratégique va au développement en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Sur cette année 2016, nous avons signé pour environ 300.000 m2 de projets en développement en Europe, qui seront réalisés en 2017 » nous a confié sur le salon SIMI Florian Wnuck, Vice-Président développement et Marketing d'IDI Gazeley. Depuis l'acquisition par Brookfield Property Group en 2013 (voir NL n°1647), IDI Gazeley s'est lancé dans une activité d'investisseur et d'acquisition de portefeuille d'immobilier logistique en plus de son métier historique de développeur qu'elle fait depuis 30 ans. La société détient actuellement un total de 1,3 M de m2 en gestion aujourd'hui en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. En 2016, IDI Gazeley a signé des baux portant sur la location d'environ 200.000 m2. Elle est actuellement à la recherche de terrains en France. JLR
Photo : Florian Wnuck, Vice-Président développement
et Marketing d'IDI Gazeley
 
 
 
 
SIMI
Le groupe
Gicram
cultive
sa différence
géographique

A la fois architecte, contractant général, promoteur immobilier et foncière, le groupe Gicram reste fidèle à sa stratégie qu'il suit depuis une quinzaine d'années : se concentrer sur des zones géographiques bien identifiées, dans des bassins d'emplois, hors de la fameuse dorsale (qui d'ailleurs cette année s'est révélée moins dynamique que les autres régions). « Notre spécialisation géographique nous permet de nous appuyer sur une très bonne connaissance des politiques et des acteurs locaux, sur quatre zones principales que sont Bordeaux Cestas (entre 250.000 et 300.000 m2 développés dont Carrefour, Sonepar, Decathlon, C-Discount), Saint Martin de Crau (environ 600.000 m2 dont Castorama et Maisons du Monde), Rouen / Criqueboeuf (120 à 130.000 m2 développés et prise de position pour 18 ha supplémentaires au parc du Bosc Hetrel) ainsi que Toulouse » nous a expliqué Marc Terrel, Directeur du développement de Gemfi, la filiale de montage d'opérations du groupe Gicram. Mais cela n'empêche pas le groupe d'avoir aussi des projets en région parisienne : il aurait récemment signé un protocole d'accord pour se positionner sur un terrain de 20 hectares donnant sur la Francilienne Sud. JLR
Photo : Marc Terrel ©Gicram
 
 
Automatisation
Viastore
poursuit sa
croissance
Viastore, spécialiste de l'intralogistique (dont le siège est à Stuttgart) est passé cette année d'un chiffre d'affaires de 120 M€ à 125 M€, soit une augmentation de 4,1%. En 2017, l'entreprise projette à nouveau une croissance du chiffre d'affaires et des prises de commandes, cette fois aux alentours de 10%. « L'intralogistique reste un marché en pleine croissance malgré un environnement économique constamment en mutation » déclare Philipp Hahn-Woernle, son CEO. Il estime que les bases de cette croissance reposent sur un marché porteur mais aussi sur « les solutions innovantes qu'ils apportent, leur haut niveau d'expertise en intralogistique ainsi que l'extrême proximité de l'entreprise avec ses clients ». JPG
Photo : Philipp Hahn-Woernle, CEO de Viastore
 
 
Maritime
HMM ne
rejoindra pas
2M
Nouveau coup dur pour le coréen Hyundai Merchant Marine (HMM). En effet, après avoir manqué le rachat des navires de son compatriote Hanjin, HMM, qui avait pourtant signé un protocole d'accord avec l'alliance 2 M en milieu d'année, vient de se faire claquer la porte au nez par ses deux membres que sont MSC et Maersk. C'est en tout cas ce qu'affirme de Wall Street Journal qui indique que la récente faillite de Hanjin aurait quelque peu ébranlé la confiance des armateurs maritimes (et de leurs clients) envers leur confrère coréen. « Nous allier à Hyundai aujourd'hui aurait des effets négatifs sur la confiance de nos clients, nous cherchons donc d'autres formes de partenariat plus souples » a déclaré au WSJ un représentant de l'alliance qui a souhaité rester anonyme. Cette dernière serait ainsi prête à étudier d'autres possibilités, y compris la reprise de navires actuellement affrétés par HMM pour les intégrer dans le réseau 2 M. Dans un contexte de marché sur-capacitaire et avec seulement 2,2% de part de marché, le rejet de HMM par 2 M et à plus forte raison la démonstration du manque de confiance des acteurs envers le transporteur coréen laisse HHM dans une situation pour le moins inconfortable. PM  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays Bas
CBRE achète
un entrepôt de
43.000 m²
CBRE Global Investors a acquis pour le compte de CBRE European Industrial Fund (EFI) un entrepôt de 43.000 m² à Bergen op Zoom, aux Pays-Bas. Vendu par AXA Investment Managers Real Assets, ce bâtiment moderne a été construit en 2009 et est loué à deux clients : Forever 21 et Bleckmann. Deuxième bâtiment acquis par CBRE Global Investors aux Pays-Bas sur les quatre derniers mois, celui-ci s'inscrit dans une politique d'investissement du fonds EFI en Europe occidentale. « Depuis le début de l'année, EFI s'est porté acquéreur de 12 actifs en France, Allemagne, Italie, Espagne et au Portugal ce qui en fait l'un des acteurs des plus dynamiques sur le marché paneuropéen de la logistique. Le fonds a l'intention d'étoffer son portefeuille aux Pays-Bas » commente Pierre-David Baylac, Fund Manager pour CBRE EFI. PM  
   
 

Espagne
Une stratégie
logistique
commune entre
L'Aragon et
l'Andalousie
Le 27 novembre, les communautés autonomes espagnoles de l'Aragon et de l'Andalousie ont affirmé leur volonté de travailler ensemble pour établir une stratégie commune de développement de la logistique. La première étape sera la mise en place d'un planning de réunions périodiques avec les principaux acteurs du secteur dans chaque territoire afin d'échanger les expériences et d'élaborer des plans d'actions opérationnels. Il s'agira ensuite de déterminer dans quelle mesure les deux communautés peuvent faire bénéficier à l'autre de leurs forces respectives, l'Andalousie étant une importante porte d'entrée pour l'Europe avec le port d'Algesiras et l'Aragon comptant d'importantes surfaces foncières dédiées à la logistique et un réseau ferroviaire de premier ordre. L'objectif à terme est de développer un « réseau logistique » unissant géographiquement les deux extrémités de l'Espagne et qui permettrait d'une part de mieux desservir le territoire national et d'autre part le reste de l'Europe et l'Afrique du Nord. PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
2 décembre 2016


NOVEMBRE 2016


Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon
de l’immobier
logistique »

Palais
des Congrès
Porte Maillot
Paris



DÉCEMBRE 2016


Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles



JANVIER 2017

Jeudi 19
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« Présentation
des 8 dossiers
en compétitio




n
pour
les Trophées »

De 9h à 18h
Salons de l'Aveyron
Paris 12e
Les partenaires :

Jeudi 19
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN à
l'Elysée Montmartre
Le Trianon
Paris 18e

Les partenaires
de la remise
DES TROPHEES
2017 :