LinkedIn Twitter Facebook
 

Fiscalité du TRM :
les fédérations
montent
au créneau


Le Parlement
européen adopte
une position
sur le premier
paquet routier


Le port
de Marseille
cherche
sa place sur
les Routes
de la Soie


Nomination
d'Aurélien Barbé
nouveau délégué
général du
GNTC


LD Seaplane
transporte
six pilotines
pour la Tunisie

Fiscalité du TRM
Les fédérations montent au créneau

La ministre des Transports prépare depuis de longs mois les esprits à l'introduction d'une fiscalité poids lourds pour le financement des infrastructures. Le second étage de sa fusée est sorti du rapport Duron, qui est venu clore les Assises nationales de la mobilité de septembre 2017. Le TRM doit apporter sa contribution au financement des infrastructures : vignette, suppression ou rabotage de la ristourne gazole, hausse de la TICPE... Ce n'est pas encore officiel – c'est le Conseil des ministres qui en décidera dans les prochaines semaines –, mais l'idée d'une vignette dite « temporelle » a germé dans l'esprit d'Élisabeth Borne qui s'en est confiée tout récemment à une association de journalistes des transports et de la mobilité. Plus récemment encore – le 4 juin devant la Commission des finances de l'Assemblée nationale –, la ministre des Transports a évoqué la perspective de l'introduction d'une « vignette temporelle » ou d'une augmentation de la TICPE. L'OTRE, tout comme ses homologues FNTR et TLF, rappelle que le mode routier contribue déjà à hauteur de 39 Md€ pour le financement des infrastructures.
Le Collectif des acteurs économiques bretons observe d'un œil attentif les déclarations de la ministre des Transports sur le sujet. Dès la première « alerte » à l'automne dernier, il s'était manifesté en brandissant son opposition à « cette version 2 de l'écotaxe ». SB
Pour lire
la suite


 
  La ministre des Transports a évoqué la perspective de l'introduction d'une « vignette temporelle » ou d'une augmentation de la TICPE. ©DR  
 
 
 


« Pour l'OTRE,
les recettes
supplé-
mentaires
envisagées
ne peuvent
donc en
aucun cas
se justifier,
les 39 Md€
n'étant pas
consacrés
dans leur
intégralité à
la rénovation
et au
développement
du réseau
routier »,

souligne
l'organisation
patronale
présidée par
Aline Mesples.
Premier paquet routier
Le Parlement européen
adopte une position

Les membres de la Commission transport du Parlement européen ont adopté le 4 juin une série de propositions destinées à « actualiser » les dispositions du premier paquet mobilité présenté par la Commission en mai 2017. C'est l'ensemble de ces propositions qu'ils négocieront ensuite au Conseil européen en vue d'une adoption. Débuteront alors les « navettes » législatives. Cabotage, temps de repos des conducteurs, lutte contre les entreprises « boîtes aux lettres », plusieurs points sensibles figuraient à l'ordre du jour. Avec ses homologues des néerlandais, allemands, belges, danois, suédois et norvégiens, la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) menait une opération de lobbying le jour du vote au Parlement rappelant, comme elle l'avait fait dans une déclaration commune de juin 2017, qu'elle plaidait pour « un objectif fixant une concurrence saine et loyale entre les opérateurs au sein de l'UE ». DIL
Pour lire
la suite
 
 
  Les parlementaires ont aussi tranché sur les dispositions relatives aux temps de repos pour permettre aux entreprises « d'organiser leurs horaires de sorte qu'une fois toutes les trois semaines, les conducteurs puissent rentrer chez eux ». ©Adobe Stock  
 

Routes de la Soie
Le port de Marseille cherche sa place

Marseille-Fos se positionne pour attirer les marchandises, les touristes et les investisseurs chinois ! Saisissant l'opportunité des nouvelles Routes de la Soie, l'établissement portuaire avance ses pions en signant un accord de coopération avec le port de Shanghai. « Nous sommes sensibles au programme de développement des ports verts. Nous voulons travailler sur le GNL pour réduire notre bilan carbone », a indiqué, le 31 mai, Ding Xiangming, vice-président du port de Shanghai, à l'issue d'un colloque réunissant politiques et entrepreneurs français et chinois. Cet accord opérationnel portera sur « la promotion des synergies industrielles, des solutions de routing et de supply chain innovantes entre l'Asie et l'Europe » pourrait, s'il prenait de l'étoffe, devenir le premier projet français de la Belt and Road Initiative (BRI). « Vous devez donner de la consistance à votre projet en nourrissant votre coopération avec Shanghai. Si Marseille arrivait à être le premier projet reconnu de la Route de la Soie, ce serait bon pour la France », a lancé Jean-Pierre Raffarin, représentant du gouvernement pour la Chine. NBC
Pour lire
la suite
 
   
  Christine Cabau-Woehrel, directrice du port de Marseille-Fos, signant un accord de coopération avec Ding Xiangming, vice-président du port de Shanghai. ©NBC  
 
 
 

Nomination
Aurélien Barbé, nouveau
délégué général du GNTC

À 33 ans, Aurélien Barbé est le nouveau délégué général du Groupement National des Transports Combinés (GNTC), depuis le 1er juin 2018. Docteur en droit de l'Université Paris II Panthéon-Assas et diplômé en relations internationales et sciences politiques, il a notamment exercé comme collaborateur parlementaire à l'Assemblée nationale de 2012 à 2017. Il aura pour mission de piloter et d'organiser, en lien avec l'actuel président, Dominique Denormandie, et avec le comité de direction, le bon fonctionnement politique et institutionnel de l'organisation et son développement. Aurélien Barbé succède à Jean-Yves Plisson (67 ans), délégué général depuis 15 ans, qui a fait valoir ses droits à la retraite. JPG
Photo : Docteur en droit de l'Université Paris II Panthéon-Assas et diplômé en relations internationales et sciences politiques, il a notamment été collaborateur parlementaire à l'Assemblée nationale de 2012 à 2017. ©DR
 
 


6.
C'est le nombre
de pilotines, ou
bateaux-pilotes,
qui ont quitté
Saint-Nazaire
à bord du
Spirit of Montoir,
navire de
LD Seaplane,
à destination
de la Tunisie.
Transport exceptionnel
LD Seaplane transporte
six pilotines pour la Tunisie

Six pilotines, construites au chantier naval français Merré, ont navigué sur le Spirit of Montoir, navire de LD Seaplane, à destination de la Tunisie. Chargées sur des remorques à Nantes-Saint-Nazaire, les vedettes ont rejoint, à leur arrivée à La Goulette le 3 juin, les stations de pilotage de Bizerte, Sousse, Sfax, Gabes et Zarzis. Conçues pour naviguer par tout temps, ces pilotines en aluminium mesurent 12 m de long et peuvent embarquer huit personnes. Le Spirit of Montoir est un navire affrété par la filiale de Louis Dreyfus Armateurs pour le transport maritime interusines des pièces des A 320 du groupe Airbus. NBC
 
 
  Les vedettes ont rejoint, à leur arrivée à La Goulette le 3 juin, les stations de pilotage de Bizerte, Sousse, Sfax, Gabes et Zarzis. ©LDA  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°344
7 juin 2018
JUIN

Mardi 5
au jeudi 7
SIL Barcelona
Barcelone

 
Vendredi 8
Les Elles
de l'Océan

à Paris,
en régions littorales
et en Outre-mer


Lundi 11
29e Trophée
du Golf
Transport et
Logistique

Golf de St Cloud


Mardi 26 et
mercredi 27
Le Rendez-vous
de l'Assurance
Transports 2018

Paris


Vendredi 29
La Nuit de l'Etoile
du Transport

Lille

SEPTEMBRE

Lundi 25
au mardi 26
8e Assises
du Port du futur

Paris

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz