LinkedIn Twitter Facebook
 


Les transporteurs
belges peinent
à répercuter la
taxe kilométrique


USA : XPO lance
sa plate-forme
de réservation


L'année
commence
fort pour
Kuehne + Nagel

Fret aérien :
la croissance au
plus bas niveau
depuis 22 mois


Baisse
de la capacité
d'accueil des
matériaux du port
de La Rochelle
Belgique
Les transporteurs peinent à répercuter
leur nouvelle taxe kilométrique

Dans un contexte où le transport routier de marchandises représente 8% du PIB de la Belgique, la situation économique des transporteurs a notamment été marquée par l'arrivée d'une taxe kilométrique en 2016 qu'ils peinent a répercuter. C'est du moins le constat dressé par le Comité national routier (CNR) dans l'une de ses dernières études. Introduite en avril 2016 dans les régions flamande, wallonne et Bruxelles-Capitale, la taxe kilométrique semblait déjà impacter les bilans comptables des entreprises sur l'exercice pris en compte. « La Belgique, ne disposant pas du mécanisme qui avait été imaginé en France pour organiser la répercussion de l'écotaxe, ne peut compter que sur l'interdiction légale de pratiquer des prix abusivement bas », assure le CNR. L'Institut Transport & Logistique Belgique (ITLB) observe également que fin 2016, 40,1% des entreprises parvenaient à répercuter entièrement les coûts liés au « trajet en charge », 18,3% les coûts liés au trajet « sans charge », et 14,4% les coûts liés « aux frais généraux ». DIL
Photo : la Belgique, ne disposant pas du mécanisme qui avait été imaginé en France pour organiser la répercussion de l'écotaxe, ne peut compter que sur l'interdiction légale de pratiquer des prix abusivement bas. ©AdobeStock

 
 
 
  USA
XPO lance sa plate-forme
de réservation

Entre la prolifération de start-up proposant la réservation en ligne de capacités de transport et la présence sur ce marché de grands noms tels que J.B. Hunt et C.H. Robinson, XPO devait réagir. C'est chose faite avec le lancement d'XPO Connect. Conçue pour pouvoir intégrer l'ensemble des modes de transport, cette plate-forme se veut « entièrement automatisée, dynamique et auto-apprenante », selon le communiqué. Elle n'a en revanche pas été pensée comme un outil de réservation sur le marché spot, mais plutôt comme un outil de gestion et d'aide à la prise de décision, améliorant la visibilité à la fois immédiate sur le transport et future sur les évolutions du marché, des tarifs et des capacités par zone géographique. Initialement ouverte à une cinquantaine de clients, elle est désormais rendue disponible à l'ensemble de la clientèle du prestataire. « Nous démarrons aujourd'hui avec notre réseau de commissionnaire, puis nous élargirons son champ d'action à XPO Internationale », soit l'activité de transport longue distance, a expliqué à nos confrères de Wall Street Journal Mario Harik, CIO d'XPO. Cette dernière initiative pourrait s'avérer particulièrement judicieuse dans un marché du transport de plus en plus tendu devant la pénurie de chauffeurs, elle devrait quoi qu'il en soit faire gonfler les bénéfices du prestataire. Son concurrent J.B. Hunt a enregistré 1 Md$ de volume d'affaires grâce à sa plate-forme de réservation l'an dernier selon les analystes du Gartner. PM
 
   
  Conçue pour pouvoir intégrer l'ensemble des modes de transport, la plate-forme XPO Connect se veut « entièrement automatisée, dynamique et auto-apprenante ». ©XPO  
 


« La Belgique,
ne disposant
pas du
mécanisme
qui avait été
imaginé en
France pour
organiser la
répercussion
de l’écotaxe,
ne peut
compter
que sur
l’interdiction
légale
de pratiquer
des prix
abusivement
bas »,


assure le
Comité national
routier.

Résultats trimestriels
L'année commence fort
pour Kuehne + Nagel

4,862 Md CHF (4,063 Md€), c'est le CA enregistré par Kuehne + Nagel au T1 2018, soit une progression de 13,1% par rapport au T1 l'an passé. La tendance observée durant les deux derniers trimestres 2017 se poursuit donc, comme le reflètent les différents indicateurs financiers : bénéfice brut 1,843 MdCHF (1.540 Md€), soit +11,8%, EBIDTDA 289 MCHF (241,5 M€), +12,5% et EBIT 236 MCHF (197,26 M€), +12,9%. La logistique Contractuelle connaît une bonne dynamique avec notamment une croissance à deux chiffres du CA en Chine et en Asie du Sud-Est et la signature de nouveaux clients, en particulier dans le secteur du e-commerce. Côté transport, les recettes nettes de la partie terrestre ont grimpé de 16,4%, portées entre autres par le multimodal en Amérique du Nord et de forts volumes en Europe, le secteur de la santé ayant largement contribué à cette performance. Après deux acquisitions et de nouveaux contrats, les volumes aériens se sont envolés (+20%) et culminent à 422.000 t de fret. Les principaux facteurs de ce succès sont la croissance des volumes exports au départ de l'Amérique du Nord et la popularité de ses services dédiés tels que KN Engine Chain. Enfin, l'activité maritime n'est pas en reste, avec une hausse des volumes de 5% et 1,079 M d'EVP traités (+ 50.000), malgré la chute des expéditions de matériaux de recyclage en direction de la Chine suite à un changement de réglementation. Derrière cette croissance se cache l'intensification des échanges intra-Asie ainsi que celle des volumes exports depuis l'Asie. PM
 
 
  Côté transport, les recettes nettes de la partie terrestre ont grimpé de 16,4%, portées entre autres par le multimodal en Amérique du Nord et de forts volumes en Europe. ©DR  
 
 
 


4,063.
En Md€,
c'est le CA
enregistré par
Kuehne + Nagel
au 1er trimestre
2018, soit
une progression
de 13,1%
par rapport
à l'an passé.
Fret aérien
La croissance atteint son
plus bas niveau depuis 22 mois

Le phénomène était attendu, et il est bien là : au mois de mars, la croissance du fret aérien mondial a significativement ralenti, pour s'établir à 1,7% par rapport à mars 2017. C'est 5 points de moins qu'en février, et c'est aussi le plus bas niveau de hausse constaté depuis 22 mois. Autre signal d'alerte : pour la première fois depuis 20 mois, les capacités offertes progressent plus vite que la demande puisque l'augmentation s'élève à 4,4%. L'Association du transport aérien international explique le ralentissement par la fin d'un cycle de reconstitution des stocks, mais aussi « une décélération évidente » du commerce mondial. Pour l'ensemble de l'année 2018, l'IATA maintient ses prévisions de croissance à 4-5%. « Il y a manifestement quelques vents contraires. Les prix du carburant ont considérablement augmenté et la croissance économique est inégale. Mais le plus gros dommage pourrait être politique, avec la mise en place de mesures protectionnistes qui handicaperaient toutes les parties prenantes, particulièrement en Chine et aux États-Unis », avertit le président de l'IATA, Alexandre de Juniac. AK
Photo : pour la première fois depuis 20 mois, les capacités offertes progressent plus vite que la demande puisque l'augmentation s'élève à 4,4%. ©Geodis
 
 


Infrastructures portuaires
Baisse de la capacité d'accueil
des matériaux du port de La Rochelle

Dans le cadre de son plan stratégique « Port Horizon 2025 », le grand port maritime de La Rochelle va être amené, dans un premier temps, à réduire sa capacité d'accueil de matériaux, puis à la suspendre pour quelques mois dans un second temps. Son installation de stockage des matériaux inertes (ISDI) sur son site de La Repentie reçoit de l'agglomération rochelaise 350.000 t/an de matériaux issus de l'activité de la construction depuis avril 2013. DIL
 
   
  Son installation de stockage des matériaux inertes (ISDI) sur son site de La Repentie reçoit de l'agglomération rochelaise 350.000 t/an de matériaux issus de l'activité de la construction depuis avril 2013. ©Port de la Rochelle  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°325
3 mai 2018
MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham

Jeudi 3
Assises
nationales
du transport
aérien

Paris

Jeudi 3
Forum
emploi/formation
Paris des Métiers
qui Recrutent

Paris

JUIN

Vendredi 8
Les Elles
de l'Océan

à Paris,
en régions littorales
et en Outre-mer

Mardi 26 et
mercredi 27
Le Rendez-vous
de l'Assurance
Transports 2018

Paris

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz