LinkedIn Twitter Facebook
 


VUL :
le député
Damien
Pichereau
retient 6 axes
de travail


L'écotaxe
basque jugée
illégale


La Poste Suisse
acquiert
le spécialiste
de la livraison
cycliste Notime


Transport
maritime :
Bruxelles
autorise la taxe
au tonnage
portugaise


L'info décalée
Transport de
fret par tubes :
Hyperloop
annonce
des essais dès
cette année
Mission sur les VUL
Le député Damien Pichereau
retient 6 axes de travail

Dans quelques jours, le député Damien Pichereau remettra son rapport sur l'exploitation des véhicules utilitaires légers, fruit de la mission lancée par le Premier ministre le 2 janvier dernier. Une trentaine de propositions devraient être mises sur la table pour contrer les effets d'un phénomène difficile à quantifier mais palpable : le développement des VUL au détriment du secteur du transport routier de marchandises, en raison d'un manque de règles et de contrôles effectifs. « Le contexte est particulièrement favorable pour s'attaquer au problème, avec au niveau européen les discussions sur le Paquet Mobilité, qui aborde aussi la question des VUL et, au niveau français, la préparation de la Loi d'orientation sur les mobilités qui devrait arriver en discussion à l'Assemblée nationale en septembre », décrypte Damien Pichereau. Les préconisations du rapport devraient tourner autour de six thèmes :
professionnaliser le métier de conducteur VUL en axant
sur la formation ;
mieux contrôler les véhicules grâce à des outils connectés ;
améliorer l'état du parc roulant ;
aider les professionnels à déployer des véhicules
plus propres ;
soutenir les collectivités territoriales dans leur politique
d'urbanisme ;
responsabiliser l'ensemble des acteurs de la chaîne
logistique, y compris les plates-formes numériques. AK
Pour en
savoir plus

 
  Le député Damien Pichereau préconise toute une série d'actions pour endiguer le différentiel de compétitivité entre les VUL et les poids lourds, induit par l'absence de règles et de contrôles suffisants du côté des véhicules utilitaires légers. ©DR  
 
 
 


1 200.

C'est en km/h,
la vitesse de
déplacement
de la capsule
imaginée dans
le cadre du projet
Hyperloop.
Espagne
L'écotaxe basque jugée illégale

La demande des transporteurs espagnols a été entendue. Les trois portiques écotaxe mis en place début 2018 sur la Nationale-1 (autoroute Madrid-Irun) dans la Province basque espagnole du Guipuzkoa viennent d'être jugés illégaux par la Haute Cour de justice du Pays basque. Le jugement, en date du 9 avril, a été rendu public vendredi. Près de 10.000 camions passent quotidiennement sur la N-1 et la taxe "AT", mise en place par la région, vise justement à reporter ce trafic sur l'autoroute payante toute proche. « Le coût du péage sur la N-1 est le double du prix moyen payé sur l'autoroute, alors qu'il s'agit d'une voie classique ne disposant d'aucun aménagement propre aux autoroutes à péage », note-t-on du côté de la Fenadismer, la principale organisation patronale espagnole. GH
Pour en
savoir plus

 
   
  Près de 10 000 camions passent quotidiennement sur la N-1 et la taxe "AT", mise en place par la région, vise justement à reporter ce trafic sur l'autoroute payante toute proche. ©GH  
 


« Le contexte
est particu-
lièrement
favorable pour
s'attaquer
au problème,
avec au niveau
européen les
discussions
sur le Paquet
Mobilité,
qui aborde
aussi
la question
des VUL et,
au niveau
français, la
préparation
de la Loi
d'orientation
sur
les mobilités
qui devrait
arriver en
discussion à
l'Assemblée
nationale en
septembre »,


décrypte
Damien
Pichereau
,
en charge de
la mission VUL
lancée par le
Premier Ministre.

Innovation
La Poste Suisse acquiert le spécialiste
de la livraison cycliste Notime

Après avoir expérimenté ces derniers mois des livraisons par drone ou par robot, la Poste Suisse a décidé d'investir un autre segment de niche en pleine expansion, celle des coursiers à vélo. Le groupe postal vient de prendre une participation de 51% dans la start-up notime, pour un montant non divulgué. notime, société créée en décembre 2014, permet la livraison d'envois le jour même ou en quelques heures, avec une livraison par des coursiers sur le pas de porte des clients. L'entreprise compte plus de 400 coursiers et travaille notamment pour DPD et DHL (livraisons nocturnes), avec une présence de distribution dans les principales villes suisses et des innovations comme un « pickup point » à la gare de Zurich. La Poste Suisse entretenait déjà une collaboration avec notime, devenue leader sur le marché helvète. Avec ce rachat, la poste met aussi la main sur une plateforme technologique permettant aux commerçants de gérer toutes les étapes, de la commande jusqu'à la livraison des marchandises et la planification des courses. GH
Pour en
savoir plus
 
 
Le groupe postal vient de prendre une participation de 51% dans la start-up notime, société qui permet la livraison d'envois le jour même ou en quelques heures, avec une livraison par des coursiers sur le pas de porte des clients. ©Notime  
 
 
 

Transport maritime
Bruxelles autorise la taxe
au tonnage portugaise

Après la Suède, la Lituanie, la Belgique et Malte, c'est au tour du Portugal de recevoir le feu vert de la Commission européenne pour son régime de taxe au tonnage pour les armateurs. « Les mesures portugaises que nous avonsautorisées aujourd'hui aideront le secteur du transport maritime de l'Union européenne à rester compétitif sur le marché mondial, tout en protégeant le savoir-faire et l'emploi dans ce secteur », a estimé Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, dans un communiqué de presse. Par cette décision, Bruxelles souhaite aussi encourager l'immatriculation des navires portugais. DIL
Photo : par cette décision, Bruxelles souhaite aussi encourager l'immatriculation des navires portugais. ©DR
Pour en
savoir plus

 
 
 
Transport de fret par tubes :
Hyperloop annonce des essais dès cette année

Le projet français de site d'expérimentation du système Hyperloop prend forme. La société californienne Hyperloop Transportation Technologies (HyperloopTT) a annoncé le 12 avril l'arrivée du premier ensemble de tubes pour le transport de fret et de passagers sur son site de Francazal, en périphérie de Toulouse. C'est en effet dans cette ancienne base aérienne que la start-up californienne a bâti son centre de recherche et va tester ce concept de capsule se déplaçant dans un tube sous vide, à 1.200 km/h. Ces tubes d'acier de 40 m et 65 t vont être assemblés pour constituer un premier système fermé de 320 m qui sera opérationnel cette année. Un second système grandeur nature, prévu pour 2019, sera installé sur une distance de 1 km et surélevé par des pylônes à une hauteur de 5,8 m. D'un diamètre intérieur de 4 m, le système est optimisé pour accueillir aussi bien du fret que des passagers. La capsule de passagers à taille réelle, en cours de finition en Espagne, doit être livrée au centre de Toulouse cet été pour assemblage final. GH
Photo : le projet s'inspire du projet de Tesla tout en faisant l'impasse des tubes sous vide, dont la construction est jugée beaucoup trop complexe et onéreuse. ©Arrivo
Pour en
savoir plus
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°314
16 avril 2018
AVRIL

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne

 
Mardi 24 au
jeudi 26
Seafood Expo
Global & Seafood
Processing 2018

Bruxelles

MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham

JUIN

Mardi 26 et
mercredi 27
Le Rendez-vous
de l'Assurance
Transports 2018

Paris