LinkedIn Twitter Facebook
 


Perquisitions
dans le transport
routier de
marchandises


Le camion
autonome
d'Einride roulera
cet automne
en Suède


Transport
combiné : T3M
fortement impacté
par la grève
à la SNCF


CMA CGM
renforce l'offre
Europe
du Nord/sous-
continent indien


L'interview
Geert Pauwels,
Lineas :
« La France
va arriver à
un moment
d'urgence, où
il faudra changer
la façon
de travailler »
Concurrence
Perquisitions dans le transport
routier de marchandises

Après l'autorisation d'un juge des libertés et de la détention, l'Autorité de la concurrence a procédé le 5 avril à des « visites et saisies inopinées » auprès de sociétés soupçonnées de pratiques anticoncurrentielles dans le secteur du transport routier de marchandises. « À ce stade, ces interventions ne préjugent bien évidemment pas de la culpabilité des entreprises concernées par les pratiques présumées, que seule une instruction au fond permettra le cas échéant d'établir », précise l'autorité de la concurrence. À ce stade, elle ne souhaite divulguer ni les noms des entreprises visées ni les pratiques spécifiquement visées. DIL

 
Les sociétés contrôlées sont soupçonnées de pratiques anticoncurrentielles dans le secteur du transport routier de marchandises. ©DR  
 
 
 
  Véhicule autonome
Le camion autonome d'Einride
roulera cet automne en Suède

Le Suédois Einride compte se forger un nom aux côtés des constructeurs traditionnels Scania et Volvo Trucks. Cette start-up vient en effet d'annoncer qu'elle allait pouvoir tester ses petits véhicules de fret appelés T-pod, autonomes et électriques, à partir de l'automne 2018 sur les routes de Suède. Le constructeur compte recevoir l'autorisation d'utiliser son véhicule sur la voie publique ce printemps. Il prévoit ensuite de déployer, d'ici 2020, 200 navettes autonomes entre les villes de Göteborg et Helsingborg (distantes de 215 km). D'ores et déjà, 120 T-pod auraient déjà été réservés par « un acteur du secteur de la grande distribution ». Bien que cette commande n'ait pas été officialisée, il est fort possible qu'elle émane de Lidl. La chaîne de distribution à bas prix a en effet signé un partenariat avec Einride, en octobre 2017, dans le but de verdir un peu plus sa flotte de véhicule. Le programme doit justement démarrer au dernier trimestre de cette année. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  Le véhicule, long de 7 mètres, peut emporter jusqu'à 15 palettes standard avec un poids total de 20 tonnes une fois chargé. ©Einride  
 


« Nous avions
demandé à
SNCF Réseau
de prendre
les devants
en mobilisant
du personnel,
notamment
au niveau
des postes
d'aiguillage,
mais rien
n'y a fait, nous
n'avons pas
pu faire
rouler tous
nos convois »,


regrette
Jean-Claude
Brunier,

le Pdg de T3M.
Transport combiné
T3M fortement impacté
par la grève à la SNCF

Sur les vingt liaisons quotidiennes qu'il assure habituellement en France et en Italie, l'opérateur de transport combiné T3M n'en a effectué qu'une seule le premier jour de la grève de la SNCF (cette unique liaison a été réalisée entre Paris et Avignon). « Nous avions demandé à SNCF Réseau de prendre les devants en mobilisant du personnel, notamment au niveau des postes d'aiguillage, mais rien n'y a fait, nous n'avons pas pu faire rouler tous nos convois », regrette Jean-Claude Brunier, le Pdg de T3M. L'opérateur s'est donc logiquement tourné vers la route pour effectuer ses livraisons au cours des deux premiers jours de la grève, mardi et mercredi dernier.
Chaque jour de grève lui a néanmoins fait perdre environ 150.000 € (manque à gagner en chiffre d'affaires + surcoût lié au transport routier). AD
Pour en
savoir plus
 
 
  Chaque jour de grève a fait perdre environ 150.000 € à T3M, soit un manque à gagner en chiffre d'affaires + surcoût lié au transport routier. ©T3M  
 
 
 


200.
C'est le nombre
de navettes
autonomes
qui seront
d'éployées
entre les villes
de Göteborg
et Helsingborg
(distantes
de 215 km)
par Einride
d'ici 2020.
Fret maritime
CMA CGM renforce l'offre Europe
du Nord/sous-continent indien

L'armateur CMA CGM améliore son offre EPIC entre l'Europe du Nord et le sous-continent indien. Il propose ainsi 2 services hebdomadaires de transport maritime avec des temps de transit raccourcis et une couverture portuaire élargie : 9 ports sont desservis dans le sous-continent indien et le Moyen-Orient, reliant 10 ports en Europe. L'objectif de l'armateur est de renforcer sa desserte du sous-continent indien. Le service a commencé le 2 avril 2018, en partenariat avec HLC, MSC, COSCO et One, dans le cadre d'un accord de partage des capacités (Vessel sharing agreement). EPIC 1 est particulièrement destiné aux marchés du Royaume-Uni et du Benelux. En voici la rotation : Port Qasim, Nhava Sheva, Hazira, Mundra, King Abdullah, Gioia Tauro, Tanger Med, Southampton, Rotterdam, Anvers, Dunkerque, Felixstowe, Le Havre, King Abdullah, Djibouti, Port Qasim. EPIC 2 répond quant à lui aux marchés allemands, scandinaves et baltes : Jebel Ali, Karashi, Nhava Sheva, Mundra, Jeddah, Tanger Med, Rotterdam, Hambourg, London Gateway, Anvers, Le Havre, Tanger Med, Jeddah, Jebel Ali. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  A gauche, la nouvelle rotation EPIC 1, et à droite, EPIC 2, davantage destiné aux marchés allemands, scandinaves et baltes. ©CMA CGM  
 
L'I N T E R V I E W  

Geert Pauwels, président de Lineas :
« La France va arriver à
un moment d'urgence, où il faudra
changer la façon de travailler »
Il est l'homme fort du fret ferroviaire belge. Geert Pauwels, président de Lineas, a redressé une entreprise au bord de la faillite, filialisée à la SNCB et aujourd'hui entièrement privatisée.

L'Officiel des Transporteurs : Quel regard portez-vous sur le système français ?
Geert Pauwels :
Je pense que la France va arriver aussi à un moment d'urgence, où il faudra changer la façon de travailler. Tout le monde, et même les syndicats, devra accepter, car la pression monte. Le problème du report modal existe dans d'autres pays d'Europe. Seules la Suisse et l'Autriche se montrent volontaristes et l'Allemagne commence. J'en ai récemment discuté avec Sylvie Charles (Dg du pôle Transport Ferroviaire et Multimodal de Marchandises du groupe SNCF) et la Commissaire européenne Violeta Bulc, pour créer une mesure afin de favoriser la mobilité car il y a le problème du climat mais aussi du nombre de camions croissant sur les routes. Le transport va augmenter de 30% d'ici 2030. Si l'on ne fait rien, nous serons tous bloqués. Les Etats membres doivent lancer des actions pour encourager le fret ferroviaire et changer l'image du rail. CS
Pour en
savoir plus
 
   
  Geert Pauwels nous livre son regard sur le secteur ferroviaire et partage ses méthodes de gestion. ©Wim Kempenaers  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°310
10 avril 2018
AVRIL

Mercredi 11
Retail Chain
Paris

La Défense

 
AVRIL

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne

MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham