LinkedIn Twitter Facebook
 


Canal
Seine-Nord :
polémique
autour du
financement
européen


Des aides
au financement
pour les
transporteurs
rhônalpins


Écotaxe :
un amendement
pour solder
les comptes
d'Ecomouv
'

Fret aérien
mondial :
+ 5,9 %
en octobre


Deux arrêtés sur
les transports
exceptionnels
Canal Seine-Nord Europe
Une polémique autour
du financement européen

« L'État aménageur existe-t-il encore ? » : cette question, posée par Xavier Bertrand, président du Conseil de surveillance de la société du Canal Seine-Nord Europe et président du Conseil régional des Hauts-de-France, a été le fil conducteur du débat consacré au projet, qui s'est tenu au Sénat le 6 décembre. Avenir des ports, retombées économiques locales, enjeux en termes d'emplois et de développement social... un certain nombre de sénateurs ont fait part de leurs questionnements concernant un projet sur lequel le gouvernement semble hésitant. En chef de file des défenseurs du canal, Xavier Bertrand a critiqué ouvertement ce manque de soutien. « Aujourd'hui, l'État n'est pas réglo et envisage de se retirer du projet alors que des engagements ont déjà été pris », souligne Xavier Bertrand. Jetant un pavé dans la mare, Olivier Rolin, sous-directeur du développement et de la gestion des réseaux ferroviaires et des voies navigables du ministère des Transports, rappelle que « l'État ne s'est pas désengagé mais affiche sa volonté de faire les choses sérieusement ». DIL
Pour lire
la suite
 
  Avenir des ports, retombées économiques locales, enjeux en termes d'emplois et de développement : un certain nombre de sénateurs ont fait part de leurs questionnements sur le projet Seine-Nord. ©DIL  
 
 
 


« Aujourd'hui,
l'État n'est pas
réglo et
envisage
de se retirer
du projet
alors que des
engagements
ont déjà
été pris »,


a souligné
Xavier
Bertrand

à propos du
projet de canal
Seine-Nord,
lors d'un débat
au Sénat.
GNV
Des aides au financement pour
les transporteurs rhônalpins

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, en association avec l'Ademe et GRDF lance un appel à projets pour soutenir la création de nouvelles stations d'avitaillement GNV en Auvergne-Rhône-Alpes appelé « GNVolont'air ». Il s'agit de soutenir l'implantation de 12 nouvelles stations GNV et BioGNV, économiquement viables, en ciblant particulièrement les « zones blanches » du territoire en déficit de solution d'avitaillement. L'usage du BioGNV doit également permettre d'offrir de nouveaux débouchés à la filière agricole locale et à la valorisation des déchets par les collectivités locales. Ces stations, d'accès publics, seront équipées pour assurer un avitaillement rapide à tout véhicule dont les poids lourds, avec un maillage pertinent, tant pour le transport de voyageurs que le transport de marchandises. Cet appel à projets est ouvert aux entreprises et/ou aux collectivités et servira au financement partiel de poids lourds ou de VUL fonctionnant au GNV (ainsi qu'à l'acquisition de BOM, autocar ou autobus).
Chaque entreprise devra s'engager à acheter au moins un véhicule et ceci par fonds propres ou par emprunt (hors crédit-bail ou location) et ce véhicule devra s'avitailler principalement à l'une des stations construites dans le cadre du projet. Le montant de l'aide à l'acquisition de véhicule se monte à 45% pour les PME (moins de 250 salariés et CA inférieur à 50 M€) et 35% pour les groupes de transport. GH
Logo : cet appel à projets est ouvert aux entreprises et/ou aux collectivités et servira notamment au financement partiel de véhiicules fonctionnant au GNV. ©Adobe Stock
Pour en
savoir plus

 
 

Écotaxe
Un amendement pour solder
les comptes d'Ecomouv'

Avec le projet de loi de finances rectificative 2017, dont les discussions sont actuellement en cours, l'État souhaite solder ses dettes avec Ecomouv', société qui aurait dû collecter le produit de l'écotaxe. En effet, les députés viennent de voter, à 57 voix pour et 12 contre, un amendement prévoyant un réajustement de 339 M€, pour l'année 2017, du montant de la part du produit de la TICPE affectée à l'Agence de financement des infrastructures de transport en France (AFITF). Objectif : assurer le remboursement en une fois de la dette de la société Écomouv'. « Le processus de solde de l'arrêt de l'écotaxe arrive à son terme : après l'arrêt du contrat et le reclassement désormais achevé des personnels de la société Écomouv', le maintien de l'existence de cette société n'est désormais plus justifié et est à l'origine de coûts pour les actionnaires », souligne l'amendement.
En parallèle, le gouvernement solde aussi les encours de dettes aux banques commerciales et aux fonds d'épargne de la Caisse des dépôts et consignation (CDC). DIL
Pour lire
la suite
 
   
  Les députés viennent de voter un amendement prévoyant un réajustement de 339 M€, pour l'année 2017, pour assurer le remboursement en une fois de la dette de la société Écomouv'. ©DR  
 
 
 


339 M€.

C'est le
réajustement
prévu
du montant
de TICPE affecté
à l'AFITF pour
l'année 2017,
afin d'assurer le
remboursement
en une fois
de la dette
de la société
Écomouv'.
Fret aérien
Le trafic mondial en croissance
de 5,9% en octobre

La bonne santé du fret aérien mondial ne se dément pas, avec une nouvelle hausse de 5,9% en octobre. Certes, la croissance ralentit par rapport au record de +9,2% enregistré en septembre, relève l'Association internationale du transport aérien (IATA). Mais pour le 15e mois consécutif, la hausse de la demande excède l'augmentation des capacités, avec un effet évidemment positif sur les taux de remplissage (+1 point à 46,9%). Sur les principaux marchés, l'Amérique du Nord connaît la croissance la plus rapide au mois d'octobre (+6,6%), devant l'Europe (+6,4%) et l'Asie/Pacifique (+4,4%). Le Moyen-Orient progresse quant à lui de 4,6%. Enfin, sur les marchés plus modestes à l'échelle de la scène mondiale, les compagnies africaines détiennent la palme de la croissance en octobre (+30,3%). « La demande a été dopée par une forte croissance des échanges avec l'Asie, qui ont progressé de plus de 67% au cours des 9 premiers mois de l'année », souligne l'IATA. L'Amérique latine, enfin, affiche une hausse de 7,2% en octobre. Un rebond que l'IATA attribue notamment aux premiers signes de rétablissement de la plus grande économie de la région : le Brésil. AK
Photo : en octobre, pour le 15e mois consécutif, la hausse de la demande excède l'augmentation des capacités. ©DR
 
 
  Journal Officiel
Deux arrêtés sur
les transports exceptionnels

Un arrêté paru au Journal Officiel du 17 novembre modifie la liste des réseaux routiers à portée nationale de transports exceptionnels. Trois types de réseaux ont été créés par un arrêté du 5 juillet 2017. Le réseau « TE120 » est ouvert aux transports exceptionnels de toutes les catégories, dont le poids total roulant n'excède pas 120 tonnes. Un poids limité à 94 tonnes pour le réseau « TE94 » et 72 tonnes pour le réseau « TE72 ». Par ailleurs, un arrêté du 6 novembre 2017 paru au JO du 29 novembre détaille les modalités de mise en œuvre de la formation professionnelle initiale et continue des conducteurs des véhicules destinés à l'accompagnement des transports exceptionnels. Il prévoit que les formateurs de la gendarmerie nationale et de la police nationale peuvent, sous conditions de qualification professionnelle, intervenir dans les formations considérées. AK
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°238
7 décembre 2017
DÉCEMBRE

Du mercredi 6
au vendredi 8
Le Simi
Paris


Jeudi 7
Le Forum Blockchain Agora Paris La Défense


Mardi 12
World Class
Logistics

La Défense
Courbevoie



Mercredi 13
La nuit
du Shortsea

Paris