LinkedIn Twitter Facebook
 

Palette :
la reprise
fait monter
les prix


Chris Delaney et
Ryan Patterson
arrivent
chez Goodyear


Pneu intelligent :
Goodyear lance
ses tests


Irma : le climat
continue
de perturber le
transport


L'interview :
Aitor Arambarri,
de la province
basque de
Guipuscoa
« Une période de
facturation à blanc
est prévue d'ici
janvier »
Palettes
Les prix pourraient augmenter

C'est le Sypal qui lance l'alerte dans un communiqué diffusé ce matin. La reprise économique a eu un double effet sur la demande de bois issue du secteur de la construction (qui représente 70% de la consommation de bois) et du marché de la palette. Comme l'indiquent déjà plusieurs signaux, le prix de la palette va très certainement augmenter. Selon les données reportées par Sypal, l'évolution de l'indice du sciage à palettes a progressé de 2,4% sur les 9 derniers mois. En Allemagne, la hausse a été de 3,8%. Et ces indices n'ont cessé d'augmenter pendant tout l'été, note Jean-Philippe Gaussorgues, président de la commission palettes au sein d Sypal. La hausse des prix des palettes semble donc inévitable et ce serait la première depuis 2014. Ces dernières années, les tarifs avaient connu une certaine stabilité. SLG
 
 
 
 


« Nous
souhaitons
participer à
la construction
du futur, et
pas seulement
observer
ou écouter
ce qui est dit
sur ce sujet »

a ainsi déclaré
Chris Helsel,
directeur de
la technologie
de Goodyear
au sujet des tests
sur le pneu
intelligent.

Nominations
Chris Delaney et Ryan Patterson
arrivent chez Goodyear

Goodyear a annoncé le départ à la retraite de Jean-Claude Kihn, président de la région EMEA (Europe Moyen Orient Afrique) et la nomination de Chris Delaney comme successeur. Arrivé chez le manufacturier en 2015, ce dernier était jusque-là président de la région Asie Pacifique. Il est remplacé à ce poste par Ryan Patterson, ancien président de la division des pneus Consumer pour l'Amérique du Nord. SLG
 
 
Photos de gauche à droite :
Chris Delaney
et Ryan Patterson
 
 

Pneu intelligent
Goodyear lance ses tests

Goodyear veut être un acteur à part entière de l'évolution technologique dans l'industrie du transport. Le fabricant a annoncé des essais avec un pneu intelligent en équipant les voitures électriques Tesla de la société californienne Tesloop, spécialisée dans le transport partagé de personnes urbain et suburbain. Les pneus sont munis de capteurs sans fil qui mesurent et enregistrent en permanence la température et la pression des pneus. Ces données sont couplées avec celles des autres véhicules et connectées aux algorithmes Goodyear sur le Cloud pour améliorer le fonctionnement de la flotte et prévoir le remplacement ou la maintenance des pneus. « Quand vos voitures sont utilisées 24h/24, 7j/7 et 365j/an, minimiser les incidents liés aux pneus est très important pour l'expérience clients et la gestion, » a commenté Rahul Sonnad, CEO de Tesloop.
Avec la société californienne, Goodyear étend ses solutions de gestions de parcs de véhicules aux voitures particulières. Et c'est son expertise dans le secteur du poids lourd qui a été notamment mise à profit. En effet, la collaboration entre Tesloop et Goodyear est basée sur le succès de la commercialisation de « Goodyear Proactive Solutions » pour les flottes de poids-lourd. CS
 
 


+ 66%.
C'est la hausse
du tarif spot
du fret routier
au Texas
suite à l'ouragan
Irma.
Irma
Le climat continue de perturber
le transport

Dans la foulée de l'ouragan Harvey qui a frappé le Texas il y a deux semaines, les tarif spot de fret routier entre Dallas et Houston ont augmenté de 66% selon les données publiées par DAT Solutions. La raison n'est pas la difficulté d'accéder à Houston où l'eau s'est enfin retirée, mais le fait que les camions rentrent à vide, l'activité économique ayant fortement ralenti dans l'agglomération. Alors que les opérations aux ports de Houston et Corpus Christi reprennent progressivement, c'est au tour des ports du sud-est de se barricader en préparation de l'ouragan Irma. Plusieurs ports dont ceux de Miami et Savannah ont déjà publié des avis d'interruption d'activité pendant le passage de cette effroyable tempête. Les fermetures des différents ports gérés par Port Miami se sont enchaînées vendredi 8 septembre devaient encore se poursuivre jusqu'à nouvel ordre. Plus au nord, en Géorgie, l'activité au Port de Savannah devrait cesser complètement jusqu'à demain. Jamais deux ouragans n'avaient frappé les USA dans la même saison, celle-ci ne fait pourtant que commencer. PM
 
   
 
L'I N T E R V I E W  
Aitor Arambarri, responsable communication
de la province basque de Guipuscoa
« Une période de facturation à blanc est prévue
d'ici janvier »

La province basque espagnole du Guipuscoa, proche de la France, érige depuis le début de l'été des portiques écotaxe. À partir de janvier 2018, une portion de la nationale 1, reliant Irun à Etzegarate, va devenir payante pour les camions de plus de 3,5t (sur trois portions de 20 kilomètres), afin d'inciter les véhicules à circuler sur l'autoroute. Cette première expérimentation d'écotaxe en Espagne, baptisée AT, fonctionnera par lecture de plaques d'immatriculation, couplée avec des badges de télépéages (NLF n°169). Aitor Arambarri, responsable communication de la province autonome du Guipuscoa apporte enfin quelques précisions

La Newsletter du Fret : Pouvez-vous décrire le futur système AT ?

Aitor Arambarri :
Le système AT s'exerce conformément à la Directive Européenne 2011/76 (Eurovignette). Seule la route N-1 entre Irun-Etzegarate (frontière avec Navarre) sera payante pour les camions de plus de 3,5t. Ce système n'aura pas d'impact pour les camions qui restent sur les autoroutes AP-8 et AP-1. Après l'installation du dernier des trois portiques, qui aura lieu fin septembre, une période de facturation à blanc va pouvoir démarrer. Elle durera jusqu'à la mise en service du système AT, qui commencera en janvier 2018.

NLF : Qui va traiter les données collectées par les portiques
et comment sera gérée la facturation ?

AA :
Toutes les données collectées seront traitées par le centre opérationnel de Bidegi, le gestionnaire d'infrastructure des autoroutes AP-1/AP-8. Le système AT fonctionne avec des boîtiers de télépéage, la facturation sera donc transparente pour les utilisateurs, au même titre qu'un passage sur l'autoroute.

NLF : Tous les boîtiers sont-ils compatibles avec AT ?
AA :
Tous les boitiers déjà opérationnels sur le réseau couvert par Bidegi seront compatibles. C'est le cas de tous les boîtiers compatibles avec Via-T, le système interopérable espagnol.

NLF : Comment feront les conducteurs qui n'ont pas de boîtier
dans leur camion ?

AA :
Ils pourront payer par carte de crédit, soit directement au péage d'Irun, soit en faisant une déclaration préalable consistant à associer la plaque d'immatriculation de leur véhicule à une carte de crédit. Cette déclaration pourra s'effectuer sur le site Internet de Bidegi à partir du mois de décembre (www.bidegi.eus), où il y aura une section spéciale en plusieurs langues (basque, espagnol, français ou anglais). Les conducteurs peuvent également se rendre à l'agence centrale de Bidegi à Zarautz ou sur des « kiosques », des bornes d'enregistrement qui seront installés sur six points de la route. Le site Internet de Bidegi expliquera tout en détail à partir du mois d'octobre.

NLF : Combien de tarifs proposera le système AT ? Y-a-t-il des remises
en fonction des classes Euro ou les dessertes locales
pour des transporteurs basques espagnols voire français ?

AA :
Il n'y a que deux classes de camions. La première couvre de 3,5 t à 12 t, le deuxième au-delà. Il n'y a pas de réductions pour les transporteurs locaux car les directives européennes interdisent de faire ce type de discrimination. Il n'y a pas non plus de tarifs selon les normes Euro pour le moment.

NLF : La province du Guipuscoa prévoit-elle d'installer des portiques
sur d'autres nationales ? D'autres provinces limitrophes, notamment
la Navarre, vont-elles suivre votre exemple ?

AA :
La province Guipuscoa prévoit d'installer un système similaire sur la nationale Gi-632*, dont le dernier tronçon est en cours de construction. Quant aux autres provinces, je ne peux répondre à leur place. Propos recueillis par GH
• Note : Liaison qui relie Beasain à Bergara et dont la dernière section de 4,6km sera achevée en 2019.
 
 
Tableau : Les tarifs du système AT (Source : Diputación Foral de Guipuscoa)  
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 81 69 85 67
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°176
11 septembre 2017
SEPTEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Salon du
e-commerce

Porte
de Versailles,
Paris

Mercredi 20
Journée nationale
de la qualité
de l'air



Mardi 26
Journée INRS
pour les services
de santé
au travail

INRS, 65 Bd
Richard-Lenoir
Paris


Mardi 26 et
mercredi 27
Assises du port
du futur

UIC, Paris


Mardi 26 et
mercredi 27
TIPS,
Salon du transport
international
des produits
de sant
é

Cité des Échanges
Lille