LinkedIn Twitter Facebook
   

Chers lecteurs, voici le dernier numéro
de la NLF avant la pause estivale.
La rédaction vous donne rendez-vous le 22 août
et vous souhaite d’excellentes vacances.
 


 


Ports de Lille :
un 1er semestre
très prometteur


TUI sort
définitivement
du capital
d'Hapag Lloyd


Les déménageurs
de Bourgogne
Franche-Comté
contre le travail
illégal


Une logistique
ad hoc pour
l'avitaillement
du ferry
« Honfleur »


DHL Express
renforce
son réseau
en Normandie
Ports de Lille
1er semestre très prometteur

Ports de Lille semble ne pas pouvoir arrêter la progression de son trafic conteneurs. Au vu des 83.792 EVP enregistrés entre janvier et juin sur le terminal LCT (Lille conteneurs terminal) et sur le terminal d'Halluin (+40,8% par rapport au 1er semestre 2016), le port du Nord envisage de dépasser les 160.000 EVP en 2017. Et ce, après trois années de progression consécutives. LCT a notamment enregistré une hausse de 57% avec une activité multimodale (fleuve et fer) de 600 conteneurs et caisses par jour. Sur ce terminal, l'activité ferroviaire affiche une très bonne santé avec une augmentation de 93,2% sur les lignes qui le relient à Bordeaux et à Toulouse, à raison de 5 trains par semaine. La croissance du fluvial a été de 48%. SLG
Photo : Ports de Lille ©Studio VDM
 
 
 
 


C.H. Robinson
ouvre une
plate-forme
de groupage
à Anvers


L'info décalée :
Des colis en
« téléphérique »
dans le
Guangdong

Conteneurs
TUI sort définitivement
du capital d'Hapag Lloyd

Un troisième ajustement en une semaine dans le transport de conteneurs ! C'est dire si cela n'a pas fini de bouger chez les armateurs. Après l'annonce de la vente des parts de Yildrim Holding dans CMA CGM (NLF n°158) et le rachat d'OOIL par COSCO (NLF n°159), cette fois-ci c'est l'opérateur touristique TUI qui se retire du capital de Hapag Lloyd. Il l'a annoncé avant-hier en précisant qu'il détiendra 8,9% des parts de la nouvelle entité qu'Hapag Lloyd constituera avec UASC (NLF n°130). La vente de ses parts est estimée à 244 M€ par TUI. Celui-ci était entré au capital de l'armateur en 1998 pour diversifier son activité. Désormais, cette cession de parts (8,5 millions d'actions après la vente précédente de 6 millions d'actions) doit permettre au tour operator de se recentrer sur son cœur de métier. SLG
 
   
 

Lutte contre le travail illégal
Les déménageurs de Bourgogne
Franche-Comté s'engagent

Après les Chambres Syndicales du déménagement du Centre Val-de-Loire, de l'Ile-de-France et des Pays-de-la-Loire (NLF n°31), c'est au tour de celle de Bourgogne Franche-Comté de s'engager dans la lutte contre le travail illégal dans ce secteur, en signant hier la convention nationale du 28 juillet 2015. L'objectif de cette dernière est la sensibilisation du grand public, des loueurs de véhicules mais également des donneurs d'ordre et de tout acteur concerné par les différentes formes de travail dissimulé. Des actions de contrôle et de répression sont parallèlement menées. Une volonté très forte de la profession, que confirme Anne-Michèle Chabuel, Présidente du groupement régional Bourgogne Franche-Comté : « S'agissant là déjà de la quatrième déclinaison initiée par la CSD en région, j'ai bon espoir que, petit à petit, nous parvenions à anéantir le travail dissimulé dans le déménagement ! ». NB
Photo : Anne-Michèle Chabuel, Présidente CSD
du groupement régional Bourgogne Franche-Comté
Centre-Val de Loire
 
 


83.792.

C'est le nombre
d'EVP traités par
Ports de Lille
entre janvier
et juin dernier,
soit une hausse
de 40,8%
par rapport au
1er semestre
2016.
GNL
Une logistique ad hoc pour
l'avitaillement du ferry « Honfleur »

Total, Groupe Charles André (GCA), Brittany Ferries et Dunkerque LNG sont les quatre prestataires associés pour l'approvisionnement du premier ferry au GNL, le « Honfleur » qui sera exploité entre Ouistreham et Portsmouth dès 2019 (NLF n°145). D'une part, un accord pluriannuel, signé le 10 juillet, lie Total Marine Fuels Global Solutions (TMFGS), l'entité du groupe Total en charge de la commercialisation de carburant marin, et la compagnie Brittany Ferries et concerne la fourniture de GNL soute pour alimenter le « Honfleur » au port de Ouistreham. Quant à GCA, le transporteur s'engage à fournir et à transporter les iso-conteneurs GNL équipés de balises de géolocalisation et capteurs de pression. Ils seront acheminés uniquement par camions roulant eux-mêmes au GNL depuis le terminal méthanier de Dunkerque jusqu'à Ouistreham puis grutés à bord du ferry grâce aux portiques installés à cet effet sur le navire. Les iso-conteneurs permettront d'alimenter un réservoir fixe de stockage GNL situé à l'arrière du navire. Une fois vides, ils seront débarqués à l'escale suivante à Ouistreham et remplacés par des conteneurs pleins. Enfin, TMFGS s'est associé à Dunkerque LNG, l'exploitant du terminal méthanier de Dunkerque, qui assurera la construction d'un système de chargement automatisé de camions pour le remplissage des iso-containers de GNL. Dunkerque LNG est une filiale d'EDF à 65%, de Fluxys (un groupe d'infrastructures de transport de gaz naturel indépendant, basé en Belgique et présent à travers l'Europe) à 25% et de Total à 10%. NB
 
   
  De g. à dr. : Béatrice Prud'homme, Présidente de Dunkerque LNG, Frédéric Pouget, Directeur Pôle Armement, Opérations Maritimes et Portuaires de Brittany Ferries, Olivier Jouny, Directeur Général Total Marine Fuels Global Solutions, Delphine André, Présidente du Groupe Charles André. ©Laurent Zylberman  
 


« Nous sommes
fiers de
la signature de
ces accords car
ils marquent
une étape
importante
dans le
développement
de la filière
GNL
en France »,


a déclaré
Olivier Jouny,
Directeur
Général
de TMFGS
(filiale de Total
en charge du
GNL marin)
au sujet
de l'accord pour
l'avitaillement
du 1er ferry GNL
de Brittany
Ferries.
Express
DHL renforce son réseau en Normandie

Les sites du Havre et de Rouen ne suffisant plus à traiter les volumes transportés dans la région (8% de plus entre 2015 et 2016), DHL express a souhaité transférer les deux agences. L'équipe havraise se déplace à Harfleur, sur un site de 2.388 m2 contre 460 auparavant, et les collaborateurs rouennais déménagent à Petite Couronne, en occupant un espace de 3.000 m2 contre 880. DHL Express a investi au total 1,5 M€ pour ces nouvelles implantations qui bénéficient d'une capacité de traitement de 1.800 colis/heure à Harfleur et de 3.000 à Petite Couronne. Le site de Harfleur est équipé avec une chaîne de tri motorisée avec chargement/ déchargement direct des camions (direct load). Sur ce site, où travaillent 13 collaborateurs et 3 prestataires, on prévoit une croissance de 7% du volumes de colis à l'import et à l'export. Quant au nouveau site rouennais, il pourra charger et décharger 36 camions et les opérations de déchargement bénéficieront d'un outil d'aide. Une chaîne de tri motorisée y a été également installée. Ici, travaillent 20 collaborateurs et 10 partenaires. On attend une hausse de 11% de l'activité pour cette année par rapport à 2016. NB
 
 
   
 
  Commissionnaires
C.H. Robinson ouvre une
plate-forme de groupage à Anvers

C.H. Robinson, 1er freight forwarder américain (5e mondial), vient d'ouvrir une plate-forme de groupage en Belgique à Anvers. Celle-ci s'ajoute au réseau de plates-formes de groupage de fret maritime et aérien que compte déjà C.H. Robinson en Allemagne, au Royaume Uni et en Italie. « Avecl'ouverture de ce gateway à Anvers, nous sommes enmesure de mieux servir nos clients avec une palette de services plus large en direction de l'Amérique du Nord et de l'Océanie (Australie et Nouvelle Zélande) » souligne Ivo Aris, VP Europe Global Forwarding du commissionnaire. C.H. Robinson, qui a fait l'acquisition d'APC Logistics en 2016 (voir NL n°2326), entend en effet saisir les opportunités d'échanges entre notre région et ses antipodes. « Ce rachat nous a aidé à ouvrir de nouvelles portes pour nos clients sur des marchés tels que celui de l'Océanie. Ils bénéficient d'autre part d'une meilleure visibilité grâce à l'écosystème technologique Navisphere » ajoute Ivo Aris. En plus des services de groupage, le commissionnaire américain propose des services de transport en lots complets, notamment via son agence d'Anvers (où est situé son siège européen) ouverte en 2015. Il compte en Europe un réseau de 45 agences offrant des services de Freight Forwarding routier, maritime et aérien. PM
Photo : Ivo Aris, Vice-président Europe Global Forwarding de CH Robinson
 
 
 
Des colis en « téléphérique » dans le Guangdong
Il faut reconnaître que les idées pour la livraison urbaine ne manquent pas. La société chinoise iBosst Ltd a dévoilé récemment son projet d'express logistique intelligent (Smart Logistics Express), un réseau de téléphérique horizontal sur rail composé de navettes robotisées dédiées à la livraison de colis (100 kg maxi) pour desservir les régions urbaines et rurales en Chine. L'objectif affiché à terme : réussir à livrer en J+1 à l'échelle du pays et en H+1 dans les villes. Le premier pilote, sur un tronçon de 15 km, a été réalisé en mai à Maoming, dans le Guangdong, la province la plus peuplée et la plus riche de Chine, située au sud-ouest du pays. Selon Guangdong iBosst Ltd, le coût de la construction d'un tel réseau est actuellement d'environ 19.000 € par km et pourrait baisser à 13.000 €/km avec un déploiement à grande échelle. Il ne reste plus qu'à ajouter cette nouvelle infrastructure à la cartographie des drones... SLG
Photo ©iBosst
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Chef de publicité
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°161
13 juillet 2017
JUILLET

Du jeudi 13 au
dimanche 16
Salon du véhicule
électrique
et Hybride

Val d'Isère