LinkedIn Twitter Facebook
 


Elisabeth Borne
envisage
une contribution
du transport
routier


First Transports
rejoint Tred Union


Une nouvelle
station GNVert
pour Carrefour
à la Courneuve


Anvers lance
un appel à projet
pour moderniser
les services
multimodaux


Ports : 180 M€
d'investissements
pour
Thessalonique
Fiscalité
Elisabeth Borne envisage une
contribution du transport routier

C'est dans une interview aux Echos de ce jour que la ministre des Transports Elisabeth Borne a évoqué l'éventualité que les poids lourds en transit en France contribuent au financement des infrastructures. Cela ne sera pas pour autant une renaissance de l'écotaxe : « non, ce ne serait pas une bonne idée », a-t-elle rassuré tout en indiquant que certaines régions seraient volontaires pour lancer des expérimentations. Le péage sur certaines sections des routes nationales fait aussi partie des mesures envisagées. La réaction des fédérations des transporteurs ne s'est pas fait attendre. Outre la « perplexité » quant à ces annonces, FNTR et TLF ont évoqué dans un communiqué conjoint le fait qu'il n'y ait pas eu de concertation entre le ministère et la profession et se sont empressé de redire pour l'énième fois leur « non » franc et massif à l'écotaxe. Mais son retour cyclique, au moins dans les hypothèse est lié aux besoins de financement des infrastructures. Ceux-ci concernent notamment les routes non concédées dont le réseau « se paupérise », a indiqué la ministre. Mais elle écarte l'hypothèse d'adosser celui-ci au réseau concédé en échange d'un allongement des concessions. A ce sujet, Elisabeth Borne juge qu'il ne serait « pas raisonnable » d'envisager un nouveau plan de relance avec les sociétés concessionnaires d'autant plus que le réseau autoroutier est déjà « de grande qualité ». Enfin, concernant la SNCF, le ministère appelle l'opérateur à s'interroger sur sa performance économique. En reprenant des arguments qui rappellent fortement ceux de l'Arafer, le gouvernement pose ainsi ses conditions pour une éventuelle reprise totale ou partielle de la dette de 44 Mds du groupe. SLG
   
 
 
 


10 Mds€.
C'est la somme
annoncée par
Elisabeth Borne
pour les dépenses
dans le domaine
des transports
pour les 5 ans
à venir.
Transporteurs
First Transports rejoint Tred Union

L'entreprise First Transports (Flers Transports jusqu'en 1992), basée à St. Georges des Groseilliers (61) vient d'intégrer le groupement Tred Union. Ce dernier pourra s'appuyer sur le réseau de distribution réfrigérée de la société ornaise en Normandie et pays de la Loire. First Transports compte 130 véhicules, 140 conducteurs et dispose d'une surface logistique de 10.000 m2. L'entreprise s'est principalement développée depuis une dizaine d'années, en achetant les Transports Herville puis GAT (Groupe Argentan Transport) et enfin les Transports Couloir en 2012. NB
 
 
 


« Nous
souhaitons
réfléchir aussi
aux ressources :
les flux
de camions
qui transitent
par nos
territoires
doivent
eux aussi
contribuer au
financement
de nos infras-
tructures »,

a déclaré
la ministre
des transports
Elisabeth Borne,
dans
une interview
aux Echos,
datée
d'aujourd'hui.

Environnement
Une nouvelle station GNVert
pour Carrefour à la Courneuve

Une nouvelle station bioGNC a été inaugurée hier à La Courneuve par GNVErt, filiale d'Engie, et Carrefour. Située dans la zone d'activité de la ville, près de l'A86 et de l'A1, la station sera dédiée à l'avitaillement d'une soixantaine de camions desservant les sites Carrefour mais aussi accessible à tout autre utilisateur intéressé par le biométhane (des BOM par exemple). Carrefour s'est fixé l'objectif de 200 camions roulant au gaz pour livrer 250 magasins urbains dans Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille et Lille avant la fin de l'année. Pour ce faire, son partenariat avec GNVert porte sur 9 stations. Le choix du biométhane répond à la nécessité de rendre le transport encore plus vertueux. Ce seront des biodéchets collectés dans ses magasins qui fourniront le biogaz distribué dans les stations. Sur le site de la Courneuve, les camions frigo équipés de groupes cryogéniques pourront également se ravitailler en azote liquide. Ceci, en vertu d'un autre partenariat qui lie Engie et Messer, spécialiste des gaz industriels. NB
 
 
  L'inauguration a eu lieu en présence de plusieurs
personnalités dont (de g.à dr.)
Philippe Van Deven, Directeur Général de GNVert, (2e)
ou encore
Jérôme Bédier, Directeur Général Délégué
du Groupe Carrefour (5e). ©L.Delage
 
 
 
Anvers

Un appel à projet pour
moderniser les services multimodaux

Le Port d'Anvers (plus de 214 Mt de marchandises traitées en 2016) souhaite fluidifier la circulation et améliorer le flux de marchandises sur son territoire. Il a donc lancé un appel d'offres visant à moderniser les services multimodaux et, plus précisément, à améliorer le transit vers et dans le port et à assurer une plus grande efficacité des flux de marchandises tout en respectant l'environnement. L'appel d'offres s'adresse aux chargeurs, prestataires 3PL, terminaux et ports intérieurs ainsi qu'aux opérateurs de transport (route, rail, barge). L'autorité portuaire privilégiera les projets encourageant l'amélioration de l'efficacité des transports maritimes, routiers, ferroviaires et fluviaux (groupage, réduction des courses à vide), ou qui proposent des mesures de report modal de la route vers le rail ou les voies navigables. Cet appel à projets est motivé aussi par l'intensification du transport routier, qui assure aujourd'hui plus de la moitié du trafic maritime de marchandise et du trafic de conteneurs. Par ailleurs, les futurs chantiers de voiries nécessitent des solutions additionnelles temporaires pour garantir la fluidité de la circulation dans la zone portuaire. SLG
 
 
  Grèce
180 M€ d'investissements
pour Thessalonique

Boris Wenzel, CEO de Terminal Link (filiale de CMA CGM) et Alexander von Mellenthin, Managing Director de DIEP, prévoient d'honorer sans délai leur obligation contractuelle d'investir un minimum de 180 M€ dans le port grec de Thessalonique. En effet, selon nos confrères d'Ekathimerini, les deux nouveaux actionnaires du port entendent rendre au deuxième port grec son « rôle historique en Europe du sud-est ». Des entrepôts devraient ainsi prochainement sortir de terre non seulement autour du port mais également en Bulgarie et en Macédoine afin de renforcer son importance dans la région. « Nous comptons faire du port de Thessalonique un point de jonction en Europe du sud-est » indique M. von Mellenthin, qui ajoute que si le port constitue « une opportunité » d'investissement », il n'est pas pour autant question de s'en débarrasser dès qu'il aura pris de la valeur mais qu'il s'agit bien d'un avoir stratégique. PM/ Ekathimerini
 
   
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Chef de publicité
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°155
5 juillet 2017
JUILLET

Mardi 11
FORUM D'ÉTÉ
Organisé par
SCMagazine
et ESCP Europe
« Les nouveaux
Busines Models
en SupplY Chain »
De 9h à 17h15
ESCP Europe
Paris 11e

Du jeudi 13 au
dimanche 16
Salon du véhicule
électrique
et Hybride

Val d'Isère