LinkedIn Twitter Facebook
Résultats annuels 2016
L'activité transport de Stef trouve
sa croissance à l'international

D'après les résultats annuels de Stef, annoncés en fin de semaine dernière, le CA Transport France a très légèrement augmenté en 2016, à 1.215 M€, contre 1.213 M€ en 2015. Une performance que le Directeur Général de Stef, Jean-Pierre Sancier qualifie de « bonne » compte tenu d'un environnement complexe, de la baisse du carburant, et de l'impact de la grippe aviaire sur la filière canard. D'autant que le résultat opérationnel de l'activité transport frigorifique France affiche tout de même une croissance plus significative : +1,8% à 60,5 M€ en 2016. L'axe de développement futur est clairement à chercher du côté des flux européens opérés par le groupe, qui sont en croissance de 4% en 2016, à 183 M€, grâce notamment au lancement de l'offre Stef Europe, qui connecte les réseaux nationaux en 24-48-72h (colis ou palettes) grâce à un maillage de plus de 200 sites multi-températures et 15 centres de consolidation de flux. Au niveau du groupe Stef, le CA consolidé reste stable à 2.824,5 M€ (-0,1%), avec une progression de 12% du résultat opérationnel, à 123,3 M€. JLR

L'activité
transport de Stef
en croissance
à l'international


Constructeurs :
Scania en
progression de
19,9% en France


Scania engagé
sur une palette
de carburants


UPS investit 9 M$
dans le GNV
aux US

Eurotunnel a
accueilli le 25.000.000e
camion sur
sa navette


Véhicules TP :
Continental et
Caterpillar signent
un accord


L'info décalée
Air France Cargo
lourdement
sanctionnée pour
entente sur les prix
 
 
 
 


Véhicules >15t
Scania en progression
de 19,9% en France

A l'instar des autres constructeurs, Scania a clôturé 2016 en progression et la hausse qu'il a enregistrée à la fin de l'année dernière s'est confirmée début 2017. En 2016, le constructeur a engrangé un chiffre d'affaires Monde de 10 Mds€ (contre 9,9 Mds€ en 2015). La vente services a totalisé 2,3 Mds€ (+5% par rapport à 2015). En Europe, environ 50.000 poids lourds de +16 t ont été vendus, soit une hausse de +13%. Ces bons résultats, annoncés vendredi lors d'une conférence de presse à Paris, ont été partiellement corrigés par la baisse des ventes au Brésil et par l'importance des investissements dans les camions de dernière génération. Quoiqu'il en soit, en France, Scania a marqué une progression de 19,9% et se situe à 12,6% de parts de marché sur le segment des +15 tonnes (5.222 camions immatriculés dont 3.528 tracteurs), a indiqué son Président sortant Matts Gunnarsson*. Fin février, Scania comptabilisait déjà 936 immatriculations, soit 14,3% de parts de marché. Le segment porteurs a presque doublé depuis 2012 et se situe à 11,3% des parts de marché, a rappelé Eric Darné, directeur commercial, qui veut développer ce secteur et vise 13% à la fin de l'année, soit 6.000 unités vendues. Le constructeur compte aussi sur sonoffre de porteurs carrossés Ready Built. « On a vendu 179 véhicules en 2016 et on est déjà à 74 depuis début 2017. A noter que le moisdernier, l'usine d'Angers a battu un record de production ave 80 camions par jour (NLF n° 53). L'état des ventes et des commandes est aussi lié au fait que les entreprises françaises ont retrouvé une bonne santé financière.
« Le prix du gazole bas et le CICE ont permis aux entreprises de ne pas rencontrer de problèmes de paiement »,
a indiqué Per Spjut, président de Scania Finance France.
En 2016, selon Matts Gunnarsson, plus de 1.800 véhicules ontbénéficié d'un financement du constructeur, soit un tiers des véhicules. De plus, « un tiers des 900 entreprises traitées l'année dernière étaient des nouveaux clients », a-t-il précisé. Outre la vente des véhicules, Scania a aussi bien progressé sur la commercialisation de services et notamment de contrat d'assurance qu'il propose en tant que courtier.
« S'appuyer sur le réseau Scania permet de réduire le temps d'immobilisation des véhicules et d'avoir une bonne satisfaction sur la gestion des sinistres »
, explique Per Spjut. SLG
*Koen Knoops, vice-président de Financial Service,
lui succèdera le 1er avril.

Photos de haut en bas : Eric Darné, Directeur commercial
et
Per Spjut, Président de Scania Finance France
 
   
  Matts Gunnarsson (à g.) avec Koen Knoops, l'actuel et
le futur Président de Scania France ©S.LeGoff
 
 


« Des millions
d'entreprises
sont tributaires
des services
de transport
de fret aérien,
qui acheminent
plus de 20% de
l'ensemble des
importations
de l'UE et près
de 30% de ses
exportations »,


a rappelé
vendredi
la commissaire
européenne
à la concurrence,
Margrethe
Vestager.
Motorisations
Scania engagé sur
une palette de carburants

Deuxième acteur du GNV en France derrière Iveco, Scania est passé à 30% du marché en 2016 grâce au quasi doublement de ses ventes. Quant aux commandes, elles ont évolué pour atteindre 7,3% de parts de marché. Mais le constructeur ne néglige aucune piste en termes de carburants alternatifs. Le constructeur s'intéresse également au HVO (gazole d'origine végétale). « L'arrêté du 19 janvier 2016 a été modifié et désormais les xTL (carburants liquides issus de la biomasse, du charbon ou du gaz) peuvent être homologués pour les flottes captives. Tous les véhicules proposés par Scania sont compatibles avec ce carburant qui peut être mixé avec du gazole. Enfin, Scania a annoncé la livraison de son premier camion à l'éthanol ED95 (bioéthanol issu du marc de raisin) au transporteur NJS Faramia de Vitrolles, lors de la prochaine édition de Solutrans (21-25 novembre à Lyon). C'est le seul constructeur à proposer ce carburant, homologué depuis janvier 2016, bénéficiant d'une TICPE réduite et d'un suramortissement de 40%. Le bioéthanol réduit les émissions de CO2 de 90% et comme le gaz et le biométhane, il permet aux véhicules de rouler avec la vignette Crit'Air 1.
Reste à savoir cependant comment il va être distribué et à quel prix. « Shell est prêt et Total devrait assurer 500.000 tonnes en 2018 », a indiqué Gilles Baustert, directeur marketing de Scania. En attendant, NJS Faramia investira dans une station privative. SLG
Photo : Gilles Baustert, Directeur Marketing
et communication Scania France

 
 
  Motorisations (suite)
Aux US, ça gaze naturellement
chez UPS

Après avoir investi 100 M$ sur le GNV en 2016, UPS en remet une louche et prévoit d'investir en 2017 90 M$ supplémentaires. Au programme, six nouvelles stations de ravitaillement au gaz naturel comprimé (GNC) en Californie, Floride, Kentucky, Kansas, Caroline du Nord et Colombie Britannique, 390 tracteurs fonctionnant au GNC et 50 carburant au gaz naturel liquéfié (GNL). Ces derniers ont déjà été déployés à Chicago, Nashville, et Earth City (Missouri). Au total, UPS compte plus de 4.400 véhicules fonctionnant au gaz naturel ; ils ont consommé en 2016 plus de 230 M de litres de gaz dont 17 M de litres de biométhane, économisant ainsi quelque 100.000 de tonnes de CO2. Selon le Département de l'Energie américain, le gaz naturel réduit en effet les émissions de CO2 de 6% à 11% par rapport au diesel. PM
 
   
 


Eurotunnel
25M de camions
ont pris la navette depuis 94

Très tôt vendredi dernier, Eurotunnel a accueilli à bord de son Shuttle Freight son 25 millionième camion depuis son lancement en 94, un véhicule de la flotte d'UPS. Il transportait des marchandises provenant d'Allemagne achetées la veille sur Internet. Avec le bond du e-commerce (entre 20 et 30% par an), c'est près d'1 million de colis qui transitent chaque jour par le shuttle. En valeur, ce sont 30 Mds€ qui ont pris la navette transmanche depuis son ouverture, selon les estimations livrées en novembre dernier par le cabinet d'audit financier EY. NB
 
 


5.222.

C'est le nombre
de camions
immatriculés
par Scania
en France en
2016.
Véhicules TP
Continental et Caterpillar
signent un accord

Continental va équiper les tombereaux rigides Caterpillar avec ses nouveaux pneus RDT-Master dans les dimensions 18.00R33, 21.00R33 et 24.00R35. Ce pneu est conçu pour le transport de charges extrêmement lourdes dans des conditions difficiles, la bande de roulement offrant une meilleure protection aux coupures et aux chocs. Les deux sociétés collaboreront également à la conception de nouveaux pneus pour les chargeuses et tombereaux articulés du fabricant de machines américain. NB
 
   
 
 
Air France Cargo lourdement sanctionnée pour entente
Air France Cargo devra débourser 183M€. C'est l'amende la plus salée parmi celles infligées par la Commission européenne à l'encontre de 11 compagnies de fret aérien pour entente sur les tarifs. Les faits reprochés aux compagnies remontent à la période 1999-2006 et couvrent les vols opérés sur l'Espace économique européen. L'entente portait sur le niveau des surtaxes sur le carburant et la sécurité. Vendredi dernier, la Commission est revenue sur une décision déjà prise en 2010 et annulée, en 2015 pour vice de forme, par le Tribunal de l'UE saisi par les compagnies incriminées (sauf Quantas). La seule différence porte sur le montant total de l'amende, 776,4 M€ au lieu des 800M€ initialement prévus, répartis entre Air Canada, Air France-KLM, British Airways, Cargolux, Cathay Pacific Airways, Japan Airlines, LAN Chile, Martinair, Qatas, SAS et Singapore Airlines. Cette réduction s'explique par le fait que les amendes ne peuvent pas dépasser 10% du CA de l'exercice précédant l'adoption de la décision. L'amende infligée à Martinair a donc été revue. Seules Lufthansa et sa filiale Swiss International Air Lines, qui avaient participé à l'entente, ont été exonérées car elles ont dénoncé les faits et bénéficié à ce titre de la clémence de la Commission. SLG
Photo : Marghrete Vestager, Commissaire européenne à la concurrence
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°86
20 mars 2017
MARS
SIFER
Salon
International
de l'Industrie
Ferroviaire

Du mardi 21 au
jeudi 23

Grand-palais,
Lille


AVRIL

Salon EVER
MONACO 2017

Du mardi 11
au jeudi 13

Exposition
et conférences
Internationales
sur les énergies
renouvelables
et les véhicules
écologiques
Grimaldi Forum,
Monaco