LinkedIn Twitter Facebook
CFA
L'Etat reconduit son engagement

L'Etat a finalement choisi de s'engager pour sauver le CFA (Contrat de Fin d'Activité des chauffeurs). La CFDT, la CFTC et la CFE-CGC ont en effet reçu vendredi dernier un courrier de Bernard Cazeneuve assurant l'engagement de l'Etat sur la durée de sa participation au régime. Le texte garantit également que le CFA ne serait pas taxé à 50% au titre de la taxe sur les pré-retraites. Patrick Labia a été nommé comme référent de l'Etat et devrait rencontrer les partenaires sociaux dès aujourd'hui. Les syndicats professionnels semblent satisfaits de ces avancées et, s'ils se disent vigilants sur la tenue de ces engagements, déclarent d'une seule voix que les conditions pour entamer des discussions sur l'évolution des régimes sont actuellement remplies. L'horizon est en effet dégagé puisque le gouvernement vient de répondre favorablement aux requêtes formulées par les syndicats patronaux et salariaux du TRM, dans une lettre ouverte du 18 janvier (cf. NLF n°47), pour pouvoir ouvrir les négociations sur ce volet. L'amendement du 28 novembre 2016, qui revenait sur l'exonération du CFA de la taxe de 50% sur les régimes de pré-retraite (cf. NLF n°17) avait amené les représentants de la profession à faire pression et envisager des actions avec les salariés. Pour Yves Fargues, président de TLF, l'engagement de l'Etat est une bonne chose. Mais la fédération et ses consœurs resteront vigilantes quant à la validité de l'accord et la précision des modalités des engagements et des négociations, surtout en ce qui concerne la taxation du CFA qui reste à définir. Par ailleurs, TLF se réjouit de la nomination de Patrick Labia avec qui la fédération a déjà travaillé sur la modernisation de la protection sociale dans la branche. NB
Photo : Bernard Cazeneuve

L'Etat s'engage
pour pérenniser
le CFA


CMA CGM et
Alibaba :
une plate-forme
digitale
commune


Daimler Trucks :
départ
du patron de
la division
camions


Mercedes Benz
Trucks :
progression
à deux chiffres
en 2016


Pommier propose
une béquille
télescopique
pour semi
 
 
 
  Overseas
CMA CGM, le sésame digital d'Alibaba

L'armateur marseillais CMA CGM et l'e-commerçant chinois Alibaba ont signé hier un accord sur une coopération digitale, les deux partenaires proposant, sur la plate-forme One Touch (filiale d'Alibaba qui traite des opérations transfrontalières), une offre de réservation en ligne permettant de réserver des chargements depuis la Chine vers la Méditerranée et la mer Adriatique, avec des ports de déchargements comme Barcelone et Valence dans l'ouest de la Méditerranée, ou encore Rijeka, Trieste et Venise pour l'Adriatique. Avec cette coopération, CMA CGM poursuit la digitalisation du transport maritime et lui permet d'ajouter une valeur ajoutée à ses clients. Alibaba a déjà signé un accord similaire il y a quelques semaines avec la compagnie danois Maersk. NB
 
   
 


43,3 %.
C'est la hausse
des bénéfices
enregistrée
par Michelin
en 2016.
Daimler Trucks
Le patron de la division camions
s'en va

C'est vendredi dernier que Daimler a annoncé le départ de Wolfgang Bernhard, directeur de la division Camion et bus de Daimler, pour des raisons personnelles. Le dirigeant aurait notifié son intention de ne pas renouveler son contrat initialement prévu jusqu'en février 2018. Dieter Zetsche, le Président de Daimler, assurera l'intérim. SLG
 
 
  Wolfgang Bernhard et Dieter Zetsche  
 

Mercedes Benz
Progression à deux chiffres en 2016

A l'instar de l'ensemble du marché français, Mercedes Benz Trucks dresse un bilan plutôt positif pour 2016. Le constructeur conforte sa deuxième place avec 7.087 immatriculations et s'affirme comme premier importateur en France de camions de plus de 6 tonnes. En 2016, la marque étoilée a marqué une progression de +15,7% par rapport à 2015. Le segment tracteurs a progressé de 9,1% et celui des porteurs est allé encore plus loin avec +18,9% pour la gamme de -16 tonnes et +29,4% pour les plus de 16 tonnes. Dans les « petits gabarits », Mercedes est particulièrement fier des performances de la marque Fuso. Au-dessus du seuil des 3,5 tonnes, les Canter ont enregistré 78% grâce notamment au modèle Canter EcoHybrid conçu pour la distribution urbaine : 25% de consommation en moins par rapport au diesel pour un coût amortissable en quatre ans. Par ailleurs, l'offre de service a été aussi payante : deux camions neufs sur trois ont été vendus avec une extension de garantie ou un contrat d'entretien et 50% des ventes de véhicules ont été assorties de la solution d'informatique embarquée FleetBoard. Pour 2017, la marque allemande met en avant les dernières versions de ses moteurs Euro 6 (blocs OM470 et OM471), promettant des gains de consommation de 3%, ainsi que les modèles électriques présentés au IAA de Hanovre en septembre dernier. Mais Mercedes insiste tout autant sur les avancées technologiques en matière de sécurité. Comme le système de freinage assisté ABA (Active Brake Assist), qui en est désormais à sa quatrième génération et permet, grâce à divers radars de détection, l'arrêt total du camion en cas d'obstacle mouvant ou non, piéton compris. Le Sideguard Assist, à l'aide d'une batterie de capteurs et de radars, prévient le chauffeur en cas de présence d'un obstacle (poteau, cycliste, etc.) dans l'angle mort du camion. Ou encore le système Uptime, qui prévient activement des pannes possibles tout en gérant à distance et en direct ces incidents et leur résolution en atelier sera déployé au printemps. SLG
 
   
 


« Absence
de pilotage
regrettable ».


C'est le constat
de la Cour
des Comptes
au sujet du rôle
de l'Etat dans
le Grand Port
Maritime
de Marseille
(rapport annuel
de la cour
des Comptes)
Semi-remorques
Une béquille télescopique
qui ne manque pas d'air

Simple coïncidence ou réponse du berger à la bergère ? En tout cas, après Jost et son modèle électrique au début du mois (NLF n° 55), c'est au tour de la société Pommier de lancer sur le marché européen un système alternatif aux béquilles télescopiques à manivelle des semi-remorques. Le concepteur et fabricant français d'accessoires pour la carrosserie industrielle distribue le PTS 50, un système de béquilles pneumatiques, adaptable sur la plupart des semi-remorques, et conçu il y a quelques années par la société britannique Prime Transport Solutions Ltd. Selon Pommier, la manœuvre d'attelage ou de désattelage ne dure plus que 15 secondes, contre trois minutes en moyenne avec des béquilles à manivelle. Des boutons placés sur l'une des deux béquilles déclenchent le déploiement et le blocage de l'ensemble en quelques secondes. Le kit prêt à l'installation comprend également les tuyaux et les raccords pour se brancher sur la bouteille de servitude ou le système de suspension pneumatique de la remorque. Garanties 5 ans sur la partie acier et 2 ans sur la partie pneumatique, ces béquilles présentent une résistance mécanique certifiée de 50 tonnes (deux fois 25 tonnes). Sur catalogue, le prix public facial du système se situe aux alentours de 1.800 €. Mais en tenant compte des remises liées aux effets de volumes accordées aux carrossiers, le coût du système intégré à la remorque devrait être inférieur à 1.600 €, pour l'utilisateur final, main d'œuvre incluse. JLR
 
   
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°63
15 février 2017
FÉVRIER

International
Railway

Du 15 au 17
Espace de
rencontres avec
les leaders
de l'industrie
ferroviaire
Siège de l'UIC,
Paris 15e



Passé et futur
du Comité UNECE
du transport
fluvial

Le mardi 21
au Palais
des Nations,
Genève


Transpotec
Du mercredi 22
au samedi 25

Salon international
des technologies
du transport,
des services
intermodaux
et de la logistique
Verona Exhibition
Center,
Vérone, Italie


MARS


SITL
Semaine Internationale
du Transport et
de la Logistique

Du mardi 14
au jeudi 16

Paris
Porte de Versailles
Pavillon 1